Equipe: Claus Drexel
Durée: 82‘
Genre: Film documentaire
Date de sortie: 04/07/2018
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Seliman, Arizona. 450 habitants. Automne 2016. On s’apprête, comme dans tout le reste des Etats-Unis à élire un nouveau président d’un des pays les plus puissants du monde...

Notre critique:

Seliman ou le coeur de l’Amérique. Ou plutôt ses tripes. Située sur le passage de la route 66, celle qui reliait Chicago, Seliman s’est désertifiée lors de la construction de l’autoroute IS40. C’est dans cette ville que Claus Drexel a décidé de poser sa caméra en pleine élection américaine pour tourner AMERICA (sous titré « que reste-t-il du rêve américain »).

Entre Donald Trump et Hilary Clinton, cette population de “rednecks” devait choisir entre la peste et le choléra, et l’on sent dans les interviews de chacun, qu’ils soient ou non partisans de Trump, que leur vote est un vote de mécontentement et de défiance.

Mais AMERICA est surtout un document ethnologique, une descente dans l’esprit de ces américains qui rêvent à la grandeur passée de l’Amérique. Claus Drexel laisse s’exprimer ces laissés pour compte, ces habitants d’un état où il ne faut pas de permis de port d’armes et où ces dernières sont en vente libre.

Si bien sûr on a droit à tous les poncifs les plus incroyables, à des propos incohérents ou contradictoires, il faut reconnaître au milieu de cela du bon sens quand bien même il s’agit parfois de clichés.

AMERICA est véritablement un document remarquable qui nous permet, en tant qu’européens, d’entrer un peu dans la tête de cette Amérique profonde qui nous fascine autant qu’elle nous désespère.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...