Titre français: Souffle volé

Equipe: Daniel Lambo, Maarten Schmidt
Genre: Film documentaire
Date de sortie: 05/09/2018
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

ADEMLOOS, c’est David contre Goliath. Après la mort de son père et de nombreuses autres personnes dans son village en Flandre, le réalisateur Daniel Lambo entame une quête passionnante pour découvrir la vérité sur la dangereuse industrie de l’amiante. Ses recherches l’emmène dans la plus grande décharge à ciel ouvert d’amiante en Inde et révèle une industrie sans compassion, qui met en danger, aujourd’hui encore et sur toute la planète, les vies des travailleurs et des consommateurs.

Notre critique:

“Nous naissons tous sans possessions et mourrons sans possessions”, c’est sur ses paroles dignes des peuples animistes que commence ADEMLOOS (Souffle volé), le documentaire de Daniel Lambo, documentaire qui veut dénoncer le scandale de l’amiante.

Partant de son village natal, Kapelle-op-den-Bos en Flandre où sévit depuis des dizaines d’années l’entreprise Etex-Eternit, ex-spécialiste de l’amiante, Daniel Lambo retrace tout au long de son documentaire l’évolution de la société Etex-Eternit dans son village et puis part en Inde pour démontrer comment ce matériau, l’amiante, continue à être exploité et utilisé en Inde, en Russie et ailleurs.

Car, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le bannissement de l’amiante, dont on a démontré largement la nocivité et l’implication directe dans des maladies spécifiques comme l’asbestose, le cancer du poumon et le mésothéliome, est loin d’être mondial. Quelques pays producteurs font en effet obstruction à une interdiction mondiale.

Documentaire largement à charge, et l’on comprend pourquoi lorsque l’on connaît l’histoire familiale de son réalisateur, ADEMLOOS (Souffle volé) fait partie de ces documentaires qui rendent le spectateur incrédule devant tant de cynisme financier et économique. Et lorsque l’on voit les valeurs et les idées présentes sur les sites Internet d’Etex ou d’Eternit aujourd’hui, on est en droit de se demander si ce combat de David contre Goliath  n’est pas perdu d’avance.

Oeuvre essentielle, difficilement critiquable en tant qu’objet cinématographique (même si sa forme est très classique), ADEMLOOS éveillera, espérons-le, les consciences des spectateurs qui pourront à leur tour répandre la nouvelle d’un scandale qui perdure encore de nos jours malgré ce que l’on croit…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...