Equipe:
Durée: 90‘
Genre:
Date de sortie: 21/03/2000
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Tom Witzky accepte de se faire hypnotiser par une de ses amies lors d'une soirée entre potes. Il le fait surtout par défi, ne croyant pas du tout aux états d'hypnose. Il déchante rapidement car il se rend compte qu'il fait l'objet d'hallucinations de plus en plus morbides. Tom se sent rapidement désemparé car celles-ci concernent aussi sa famille.

Notre critique:

Côte thriller lorgnant sauvagement vers le surnaturel, on a déjà vu beaucoup mieux. L’intrigue centrale croise sans vergogne les rivages de THE SIXTH SENSE qui, rappelons-le, fait preuve d’une nonchalante mais redoutable efficacité. Ici, David Koepp (scénariste de MISSION:IMPOSSIBLE et JURASSIC PARK) s’aventure dans une histoire d’hypnose qui tourne mal ou plutôt qui ouvrira les portes (sensorielles et visuelles) d’un quidam sur le royaume des morts. Mais chut, on n’en dit pas plus de peur de déflorer tous les maigres retournements du récit…

Koepp n’est pas un mauvais réalisateur mais au contraire un bon faiseur. S’appliquant à suivre à la lettre les conseils glanés lors de ses précédentes collaborations, il construit gentiment son divertissement sans y apporter une quelconque dose de réelle originalité. En conduisant Kevin Bacon (notre quidam) au bord de la folie, il ne nous fait nullement douter sur ses capacités psychiques et donc sur la véracité de ces incohérents propos. Donc, on attend… On attend la fin, puisqu’aucun doute n’est permis. Et c’est justement là où le réalisateur aurait pu semer le trouble (dans tous les esprits) qu’il s’aplatit. Il transforme une bonne base scénaristique en une moulinette à broyer tout suspense en avançant de manière lymphatique vers la solution. Ceci dit les quelques coups d’esbroufe suffiront peut-être à faire sursauter certaines âmes trop sensibles.

A propos de l'auteur

Journaliste