Equipe:
Durée: 121‘
Genre:
Date de sortie: 06/04/1999
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

3 hommes (2 frères et un ami) lors d'une ballade découvrent plus de 4 millions de dollars dans la carcasse d'un avion enseveli sous la neige. Ils décident de la garder pour eux mais, comme ils habitent une petite ville, pour ne pas attirer l'attention, ils se mettent d'accord de ne pas utiliser l'argent avant 6 mois et de le conserver chez l'un d'entre eux. Très vite, la suspicion s'immisce entre les trois hommes et ce qui devait être un plan tout simple se transforme en cauchemar dramatique.

 

Notre critique:

Difficile en voyant A SIMPLE PLAN de ne pas penser au FACE des frères Coen (pour l’ambiance neigeuse et les personnages en léger décalage), ni au SHALLOW GRAVE de Danny Boyle (pour l’idée d’un groupe de personnages se retrouvant en possession d’un grosse somme d’argent et obligés de la dissimuler).

Avec deux références aussi fortes, le petit dernier de Sam Raimi a du mal à trouver ses marques et à affirmer son identité. D’autant que le style visuel habituellement foisonnant de Raimi est ici aux abonnés absents. Il est vrai que Raimi s’est retrouvé de l’aventure en tant que remplaçant et qu’il ne fut donc pas du tout impliqué dans ce projet depuis le début.

Que nous reste-t-il au bout du compte à nous coller au fond de la rétine? Les prestations impeccables des acteurs et quelques remarquables scènes de dérapage incontrôlés (le chasseur en scooter des neiges, la soûlographie de Brent Briscoe) dans une histoire qui s’étire sur deux heures. C’est pas mal mais malgré tout insuffisant pour un film dont les ambitions étaient manifestement autres que l’impression téléfilmique qu’il dégage. Dommage!

 

A propos de l'auteur

Journaliste