Equipe:
Durée: 112‘
Genre:
Date de sortie: 05/09/2000
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Trois soeurs. Trois âmes en quête de bonheur. Trois secrets qui, peut-être, se dévoileront à la verticale de l'été.

Notre critique:

Difficile en quelques mots de retranscrire la formidable émotion qui imprègne le troisième film de Tran Anh Hung.

rn

Au départ, il y avait le désir de filmer la ville de Hanoï. A l’arrivée, il y a une réflexion subtile, toute en demi-teinte, sur le jardin secret que chacun d’entre nous entretient et cache, que ce soit au sein d’un couple ou au sein d’une famille. Les zones d’ombre que cultivent Lien, Suong et Khanh finiront par remonter au grand jour, mais à quel prix! Au moment où la vérité éclate, le mensonge s’est déjà installé et a empoisonné les rapports humains.

rn

Autour de ce thème universel, Tran Anh Hung construit une épure bouleversante. On connaissait déjà le sens du cadre du réalisateur d’origine vietnamienne de CYCLO et de L’ODEUR DE LA PAPAYE VERTE. On découvre son sens du rythme et sa direction d’acteurs exceptionnelle. A travers les silences et les regards de ses héroïnes, il fait jaillir des vagues d’émotion brute et sauvage. En artiste complet, il peaufine la musique, les décors et le script (les ellipses sont soigneusement placées), afin que toute la matière filmique vibre à l’unisson et renforce son propos.

rn

A LA VERTICALE DE L’ETE est sans conteste le plus abouti de ses films. A savourer d’extrême urgence…

A propos de l'auteur

Journaliste