Titre français: 1001 Pattes

Equipe:
Durée: 95‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 09/02/1999
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Flik, la fourmi, n'a pas ses mandibules dans sa poche! Bourré d'idées, maladroit en diable, il va détruire malencontreusement la récolte de la saison que les fourmis avaient amassée en vue de l'arrivée annuelle du monstrueux Hopper et sa bande de sauterelles. Lorsque Hopper constate l'absence d'offrandes, il promet aux fourmis de revenir en automne pour avoir son dû. Mais les réserves de l'île où vivent les fourmis sont presque épuisées. Soudain, Flik a une idée...

Notre critique:

Loin de la guerre entre les géants américains, DreamWorks (ANTZ) et Disney – Pixar (A BUG’S LIFE), l’Europe a tout loisir d’apprécier les qualités intrinsèques des deux films ainsi que leur défauts. Si ANTZ ciblait clairement un public déjà adolescent, voire adulte, A BUG’S LIFE prend la tangente plus ‘Disney’ tout en conservant le remarquable tonus et humour des gens de chez Pixar. Si Pacific Data Images a bien réussi la modélisation des personnages 3D de ANTZ, la palme revient certainement à Pixar pour A BUG’S LIFE qui, il faut le dire, a bénéficié totalement de son expérience sur TOY STORY.

Les 2 valent donc le déplacement avec un petit plus en qualité tant scénaristique que graphique du côté de chez Disney – Pixar. En tout cas on ne regrettera pas (pour une fois) cette compétition entre studios qui fait que nous avons droit au meilleur.

 Ah, n’oublions pas: ne manquez sous aucun prétexte le générique final, vous vous en mordriez les doigts. On vous aura prévenus!

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...