Réalisation: Jon Lucas, Scott Moore
Interprètes: Mila Kunis, Kristen Bell, Kathryn Hahn, Jay Hernandez
Scénario: Jon Lucas, Scott Moore

Durée: 104‘
Genre: Comédie familiale
Date de sortie: 29/11/2017
Cotation: o (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Lorsque leurs mères débarquent cinq jours avant Noël, les “bad moms” vont devoir prendre leur vie en main plus que jamais.

Bon, le premier opus (sorti l’an dernier, comme le temps passe vite!) avait au moins le mérite de bousculer un peu les codes politiquement corrects des soi-disants “bonnes” mères et de secouer un cocon familial américain parfois pesant.

On aurait pu croire, vu l’intitulé de cette suite, A BAD MOMS CHRISTMAS, que Noël allait à son tour s’en prendre plein lagl (comme dirait le regretté Franquin). Mais voilà, c’est sans compter la machine à broyer hollywoodienne qui parvient toujours à redresser la barre avant qu’on l’accuse de tous les maux (ce n’est pas forcément le cas heureusement dans toutes les affaires de harcèlement qui font enfin surface).

Or donc, A BAD MOMS CHRISTMAS nous propose de voir la vieille génération des mères croisée cette nouvelle génération un peu avant Noël. Cela commence donc plutôt bien, toujours très orienté “dirty talk” comme le public américain (prude) aime l’entendre.

Mais voilà, plus on se rapproche de Noël, plus le politiquement correct envahi l’écran (qui a dit: on ne touche pas à Noël, c’est sacré?) et plus les gags tombent à plat. On a même droit à une sorte de pseudo-drame avant le final, c’est dire…

Finalement A BAD MOMS CHRISTMAS est une vraie déception que ne parvient pas à racheter la présence de Mila Kunis ou de Susan Sarandon. Film qui paraît long, larmoyant parfois, on se serait  bien passé de ce second opus, messieurs les producteurs.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…