Equipe:
Durée: 80‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 15/10/2013
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Soirée de réveillon du barreau au palais. Alors que tout le monde fait la fête, Ariane Felder, juge d'instruction et accro au travail, célibataire et sans enfants, est plongée dans ses dossiers...

Notre critique:

Il n’y a pas à dire, Albert Dupontel est un acteur/réalisateur français hors norme totalement jubilatoire surtout lorsqu’il joue et réalise sur la corde entre bon et mauvais goût (LE VILAIN, BERNIE, etc). Et dans ce nouvel réalisation, 9 MOIS FERME, il embarque à nouveau le spectateur dans un univers entre lyrisme et trash sans jamais tombé ni dans la vulgarité, ni dans la gratuité.
Son univers est tellement cohérent et son script tellement bien ficelé qu’il nous ballade aisément dans son comique de situation et dans un surréalisme très bien mise en scène passant sans problèmes les quelques messages que sa fable veut bien nous servir: ne pas se fier aux apparences, comment concilier conscience et règles de vie, … Bourré de détails (regardez bien les titres défilants lors des fausses incrustations télés!), 9 MOIS FERME n’a pas la prétention d’imposer LE message du siècle (et c’est tant mieux) mais se veut foisonnant pour mieux captiver et mieux divertir.
A fable délirante, casting délirant avec des interprètes faisant partie de la même famille: Sandrine Kiberlain en en juge accro au travail, Bouli Lanners, Albert Dupontel en bon père criminel et toute une série de caméos que vous ne manquerez pas d’apprécier, Jean Dujardin, présentateur pour sourd et muets, Jan Kounen, Terry Gilliam, Yolande Moreau et bien d’autres…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...