Equipe:
Durée: 95‘
Genre:
Date de sortie: 18/08/1998
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Un couple improvisé est bloqué sur une île du Pacifique. De l'exotisme, de l'aventure et du romantisme.

Notre critique:

Attention film d’été pour l’été.

SIX JOURS, SEPT NUITS est un cocktail on ne peut plus simple: une zeste d’exotisme, une pincée de romantisme et un soupçon d’aventure.

Le film repose entièrement sur l’opposition ente les deux personnages principaux: une jeune citadine bon chic bon genre et un aventurier bougon au grand coeur. Tous les deux se retrouvent bloqués dans un espace confiné, chacun devant faire un effort pour rendre possible la vie en commun.

Cette fois-ci, c’est Harrison Ford et Anne Heche qui s’y collent. Le couple fonctionne bien même si l’on reste très loin de la colmplicité qui unissait certains couples légendaires tels que Michael Douglas et Kathleen Turner dans A LA POURSUITE DU DIAMANT VERT ou encore Yves Montand et Catherine Deneuve dans LE SAUVAGE.

Ivan Reitman, quant à lui, se contente de filmer le tout de manière très conventionelle et malgré quelques bonnes idées, le scénario et la mise en scène deviennent rapidement aussi limpides que les eaux du Pacifique.

Bref, le film vend ce qu’il annonce, ni plus ni moins.

A propos de l'auteur

Journaliste

Journaliste