Equipe:
Durée: 119‘
Genre: Film d'aventures
Date de sortie: 01/04/2014
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans la province de Ako règnent le seigneur Asano et sa fille Mika. Il doit bientôt accueillir le Shogun pour un grand tournoi mais une bête monstrueuse et terrifiante menace la paix de la province. Il faut donc l’éliminer avant l’arrivée du Shogun...

Notre critique:

Basé sur une légende japonaise, 47 RONIN est un conte épique, une fable au parfum d’honneur et de vengeance. Le scénario est foisonnant, bourré de magie, de sorcellerie et de faits d’armes en tout genre.
C’est à la fois une qualité et un défaut car le film part un peu dans tous les sens et dans des antagonismes quelques peu difficiles à suivre tant il finit par y en avoir. Il en résulte un film qui pourrait s’apparenter à un film asiatique traditionnel, excepté qu’il s’agit en fait d’une production 100% américaine qui ne parvient pas à utiliser la richesse du scénario à son avantage!
Dans le rôle du bâtard de service, Keanu Reeves, avec, à l’instar d’un Tom Cruise, ses deux ou trois expressions possibles sur son visage, ne permet pas à son personnage de faire autre chose que de passer de scène en scène sans vraiment distiller la moindre émotion.
Dommage parce que le reste du casting est lui à la hauteur et que les décors, les costumes et certains combats sont plutôt réussis. Mais l’ensemble du film, malgré une histoire de base très riche, ne décolle jamais s’essoufflant au milieu des multiples intrigues mal utilisées.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...