Equipe: Claire Holt, Ernest Riera, Johannes Roberts, Mandy Moore, Matthew Modine
Durée: 89‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 28/06/2017
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Deux soeurs, Lisa et Kate, en vacances au Mexique se voient proposer une plongée dans une cage pour observer les requins de près...

Notre critique:

Un soleil éclatant, de jeunes touristes téméraires, des requins pas contents et affamés, une cage plongée dans l’eau de mer, en clair tout ce qu’il faut pour préparer de la bonne série B classique et balisée comme on l’aime.

Après une trentaine de minutes d’exposition, 47 METERS DOWN rentre dans le vif du sujet: la descente des deux soeurs dans la cage anti-requins. Et là, le spectacle peut commencer. Manipulant nos peurs les plus primales -claustrophobie, peur du noir, perte des repères, menace d’animaux féroces, sang- le film joue sur tous les moyens possibles pour faire peur au spectateur dans un huis-clos plutôt bien maitrisé.

Et cela marche. Divertissement sans prétention, huitième long métrage de Johannes Roberts (qui s’est fait une spécialité dans le genre horreur), 47 METERS DOWN tend la corde flippante de son récit, corde qui entre rapidement en résonance avec nos craintes profondes. Et il est fort probable que les clubs de plongée cet été aient un peu moins de candidats à la descente en eaux profondes…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...