Equipe:
Durée: 104‘
Genre: Drame
Date de sortie: 13/03/2012
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Un bateau cargo entre dans le port du Havre. Alors que l'on décharge les containers, une femme est retrouvée assassinée en pleine ville. Une longue enquête de voisinage à la recherche des témoins du meurtre commence...

Notre critique:

Une femme morte sauvagement assassinée et 38 témoins qui jurent n’avoir rien vu ni rien entendu… Un point de départ tiré d’un fait divers aux Etats-Unis et adapté ici d’un roman relatant ces faits sert donc de base à ce nouveau film du belge Lucas Belvaux qui après RAPT (relatant l’enlèvement du baron Empain) retrouve Yvan Attal dans le rôle principal.
Plus qu’une enquête policière, le film s’attache d’abord à une réflexion sur la place du témoin dans une affaire criminelle et à une étude de la lâcheté et de l’inaction face à un événement dramatique. Analyse psychologique d’un groupe, le récit n’en est pas pour autant ennuyeux, car Lucas Belvaux réussit le tour de force de nous captiver de bout en bout en suivant son personnage principal pris dans la tourmente de son remords mais aussi chacun des protagonistes tenant de vivre avec leur horrible secret.
Cette étude d’un microcosme dans une ville portuaire comme Le Havre est finement ciselée, menée sans porter de jugement (ce qui fait indéniablement sa force), montre une fois de plus que Lucas Belvaux est un des réalisateurs belges les plus éclectiques et dont l’oeuvre reste extrêmement personnelle.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...