Equipe:
Durée: 122‘
Genre: Western
Date de sortie: 27/05/2008
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Un soir, des cowboys brûlent la grange de Dan Evans et lui promettent de brûler bientôt si il ne paye pas ses créances à Glen Hollander. Humilié devant son fils aîné, Dan est bien décidé à discuter avec son créditeur le lendemain. Mais le destin va mettre Ben Wade, un bandit sans pitié, sur la route de Dan et de son fils...

Notre critique:

3:10 TO YUMA était en 1957 un western plutôt étonnant. A contre-courant des cowboys chevauchant dans les grandes plaines de l’Ouest US, ce film osait une approche intimiste, jouant sur le huis-clos et sur la confrontation entre deux hommes, deux caractères pour faire un film fort et puissant.

50 ans après, c’est James Mangold, le brillant réalisateur de COP LAND ou de IDENTITY, qui se lance dans une adaptation moderne de ce western. Et côté mise en scène et interprétation, il n’y a pas grand-chose à redire. Mangold sert parfaitement le film avec sa mise en scène solide et moderne tandis que Russel Crowe, dans son rôle de bandit serpent à sonnettes, et Christian Bale, dans la peau du gentil fermier ancien soldat, donnent une parfaite consistance à leurs personnages avec la touche de crédibilité qu’il faut.

Là où le bât blesse par contre, c’est dans la dynamisation du récit qui réduit le huis-clos à un détail de l’ensemble et qui préfère la confrontation entre les deux hommes sur le terrain que dans une chambre d’hôtel en attendant ce fameux train de 3h10… Si l’histoire de respect entre deux hommes que tout oppose est toujours moderne et universelle, fallait-il alors vraiment moderniser aussi le tempo en privilégiant l’action et un final un peu invraisemblable? Le public tranchera…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...