Equipe:
Durée: 120‘
Genre:
Date de sortie: 10/04/2001
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Lui, c'est Eddie Fleming, la vedette de la police de New York, qui fait plus souvent qu'à son tour, la une des médias. L'autre, c'est Jordy Warsaw, un 'shérif du feu', discret mais doué. Eux, c'est Emile et Oleg, deux russes dingues, sans limites, qui sont bien décidés à devenir les criminels les plus médiatisés de cette merveilleuse Amérique. Lorsque tout ce beau monde se rencontre, les médias ne savent plus ou donner de la télé...

 

Notre critique:

Pendant le début du film et au vu du simplissime et caricatural message critiquant les médias, on se prend à craindre que 15 MINUTES ne décolle jamais et que l’on soit obligé de continuer à supporter cela pendant 2 heures… Mais voilà qu’au bout d’un temps, le film prend son rythme de croisière, s’installe dans un humour décalé et se teinte d’une touche gore du plus bel effet. 15 MINUTES est un film violent, sans concessions scénaristiques à sa volonté de réalisme. On pourrait lui reprocher de parfois tendre vers un message d’auto-défense ou d’auto-justice mais, à chaque fois, John Herzfeld (réalisateur d’un déjà remarqué 2 DAYS IN THE VALLEY) évite ces écueils au dernier moment.

Par ailleurs, le mélange des genres (buddy movie, gore, thriller, …) fonctionne plutôt bien. Si l’on ajoute à cela des dialogues parfois drôles et une certaine auto-dérision des deux interprètes principaux, Robert De Niro (que l’on devrait bientôt voir dans le film de Frank Oz, THE SCORE) et Edward Burns (SHE’S THE ONE, THE BROTHERS MC MULLEN), 15 MINUTES se révèle finalement être un film intéressant même s’il n’est pas pleinement réussi.

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...