10 ans déjà que le Festival du Film OffScreen nous propose tout ce que le cinéma nous offre de films cultes, subversifs, hors normes et incroyables!

Du 8 au 26 mars 2017, vous, les amateurs de films de genre, aurez donc le plaisir et l’occasion de vous en mettre plein les mirettes en partageant vos fin d’après-midi et vos soirées entre le cinéma Nova, la Cinematek, le cinéma Bozar et le cinéma RITCS (rue Dansaert).

Au programme de cette année 2017 se retrouveront bien sûr des films cultes à venir comme l’excellent mais très dérangeant GRAVE qui sera présenté en ouverture ou en clôture le dernier Lion d’Argent 2016 du meilleur réalisateur à Venise, LA REGION SALVAJE, mais aussi la savoureuse comédie d’horreur THE LOVE WITCH  ou également un film finnois (Si, si!) de samouraïs SAMURAI RAUNI.

Mais l’OffScreen, c’est aussi et surtout l’occasion de compléter ses connaissances cinéphiliques cultes avec des rétrospectives et des hommages à des cinéastes moins connus des circuits cinématographiques traditionnels.

Cette année, c’est la Tchécoslovaquie qui est à l’honneur avec pas moins de 18 films fantastiques des années 60 et 70, allant du cinéma en stop-motion au cinéma de voitures-vampires en passant par des variations de contes de fées, que du bonheur et une bonne raison de mieux connaître le cinéma des ex-pays de l’Est, cinéma souvent très original.

Côté hommage, on restera à l’Est avec celui fait au réalisateur Walerian Borowczyk dont les films éroticorrifiques à l’esthétique particulièrement soignée (CONTES IMMORAUX, GOTO ILE D’AMOUR, etc) vous feront rapidement oublier les niaiseux FIFTY SHADES OF GREY. Autre réalisateur mis à l’honneur, l’américain Stephen Sayadian viendra présenter 3 films entre le porno, la SF et l’horreur, 3 films qui ont marqué l’histoire du cinéma culte.

Côté rétrospectives, Apocalypse 69 s’intéressera à l’année 69, pas seulement érotique, puisque c’est plutôt le satanisme et les tueurs fous qui animeront les écrans avec notamment le MULTIPLE MANIACS de John Waters.

Enfin, l’exotisme sera aussi au programme avec une série de films indonésiens tandis que la soirée Shortscreen devrait satisfaire les amateurs de courts-métrages bizarroïdes.

Pour plus d’infos: 10e Festival du Film Offscreen

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…