Une belle équipe
Accueil Critiques Une belle équipe

Une belle équipe

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Cotation :

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Marco entraîne une équipe de foot de dernière division, le SPAC, qui n’est pas vraiment à la hauteur. Lors d’un match, une bagarre éclate et il se fait frapper... Un incident et des plaintes qui s’ensuivent font que la commission de discipline suspend l’ensemble des joueurs jusqu’à la fin de la saison.

 

Notre critique:

Lorsqu’une équipe de foot d’hommes n’est plus disponible et qu’il faut sauver un club de foot, la seule solution est bien sûr de faire une équipe féminine de foot. Voilà le pitch un peu absurde et ne coulant pas vraiment de source qui sous-tend UNE BELLE EQUIPE.

Quatrième film de Mohamed Hamidi, UNE BELLE EQUIPE est une comédie sur un sujet relativement dans l’air du temps au vu de l’intérêt que les fans du ballon rond porte au football féminin.

Si le nombre de films sur le football ne se compte plus, le nombre de films parlant des femmes  dans le football est beaucoup plus restreint. On pense bien sûr au documentaire COMME DES GARÇONS ou en fiction à BEND IT LIKE BECKHAM où une fille se rebellait contre ses parents en se lançant dans ce sport.

On peut donc reconnaître à UNE BELLE EQUIPE d’avoir au moins cette originalité. Malheureusement, celle-ci ne se poursuit pas vraiment tout au long du scénario qui reste quand même extrêmement convenu et plutôt rempli de clichés quelques peu sexistes. Les femmes y sont accaparées par leurs maris et leurs tâches ménagères, tandis que les hommes sont incapables d’être autre chose que de gros machos stupides.

Quelques détails contrebalancent cette vue simpliste (comme Sandra -interprétée par Sabrina Ouazani– en joueuse pro) mais ne suffisent pas à redresser la barre d’une narration trop convenue.

 

Ces articles pourraient vous intéresser