The Rental
Accueil Critiques The Rental

The Rental

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe: Dave Franco, Joe Swanberg
Durée : 88’
Genre: Film d'horreur
Date de sortie: 19/08/2020

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Deux frères, Charlie et Josh, et leurs compagnes se décident à louer une splendide villa au bord de l'océan pour y passer un week-end idyllique tous ensemble.

 

Notre critique:

Départ en douceur pour placer les personnages pour THE RENTAL, premier long métrage de l’acteur Dave Franco (21 JUMP STREETou encore NEIGHBORS)… Le film prend donc (trop) son temps pour installer le suspens et l’intrigue qui va avec celle-ci.

Mais d’emblée, le scénario emprunte à droite et à gauche plutôt que créer son environnement original et les situations deviennent rapidement conventionnelles, dans une sorte de déjà-vu de tous les films où un voyeur espionne ses victimes (on pense notamment à SILVER avec Sharon Stone ou encore à PSYCHOSE en son temps).

Là où le film réussit plutôt  bien son coup, c’est dans la mécanique dans laquelle se trouvent embarquées les protagonistes.  Les personnages ont tous des secrets inavouables qui vont, sous la pression du voyeur, devenir surtout la cause de la descente aux enfers de ce week-end qui devait être de rêve. La suspicion va évidemment être la mère de toutes les dérives.

Méprises, incompréhension, manque de communication, au final, tout ce qui pose problème dans notre société humaine se retrouve dans ce microcosme de 4 personnes.

Mais le déclencheur étant amorcé, les scénaristes Dave Franco et Joe Swanberg ont dû mal à laisser le scénario sur les traces de base (le voyeurisme) et l’on part peu à peu sur un slasher pur et dur qui, lui, tombe dans les clichés traditionnels (merci Michael Myers!). Seules les caractéristiques du tueur sont plus originales ou plus surprenantes que d’habitude.

Enfin, la mise en scène ne renouvelle pas vraiment le genre et le huis-clos accentue un peu trop son côté théâtral et diminue donc la dynamique du film qui se laisse voir mais sera sans doute vite oublié.

 

Ces articles pourraient vous intéresser