The Peanut Butter Falcon
Accueil Critiques The Peanut Butter Falcon

The Peanut Butter Falcon

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe: Bruce Dern, Dakota Johnson, Michael Schwartz, Shia LaBeouf, Tyler Nilson, Zack Gottsagen
Durée : 97’
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 25/12/2019

Cotation:

/ 6

Si vous avez manqué le début:

Zak, un trisomique, a tenté par deux fois déjà de s’échapper du centre pour vieillards où il est hébergé pour aller rejoindre une école de catch tenue par son idole, un catcheur professionnel surnommé Salt Water Redneck. Mais cette fois-ci, il est bien décidé à réussir...

 

Notre critique:

Premier long métrage de fiction d’un duo de réalisateurs, Tyler Nilson et Michael Schwartz, THE PEANUT BUTTER FALCON est un road movie pétri de bons sentiments. Mais sa grâce est de parvenir à générer une empathie chez le spectateur sans jamais tomber dans le misérabilisme ou -plus grave- dans une sorte de pitié pour son personnage principal trisomique.

Road-movie dans sa structure mais aussi conte optimiste, THE PEANUT BUTTER FALCON (qui est le nom de catcheur donné à Zak après une initiation mémorable) a le charme de ses interprètes. Dakota Johnson a, depuis la série 50 SHADES OF GREY, conservé toute sa fraîcheur et Shia Labeouf sait faire en sorte de donner tout l’espace nécessaire à Zack Gottsagen, un vrai trisomique, pour qu’il puisse exprimer son talent d’interprète tout en restant lui-même.

Bien sûr, THE PEANUT BUTTER FALCON n’est pas d’une originalité folle -la structure en road-movie imposant ses codes- mais c’est un film qui sait mêler habilement le réalisme et la fable, et qui sait aussi laisser soudre quand il faut une touche de sentimentalisme sans jamais en abuser.

Conte de Noël au soleil de la Floride et au son de la musique Country, THE PEANUT BUTTER FALCON rentre complètement dans la catégorie des “feel good movies” que l’on aurait tort de ne pas aller voir. Vous voilà prévenus!

 

Ces articles pourraient vous intéresser