The Mitchells vs. the Machines

The Mitchells VS. The Machines

Katie est une fan de cinéma depuis sa plus tendre enfance et elle est enfin proche d’atteindre son rêve en intégrant une école de cinéma en Californie. Mais ses parents ont peur pour elle et

Alliant un dessin 3D avec certaines animations en 2D (comme les émotions façon BD), THE MITCHELLS VS. THE MACHINES, premier long métrage du duo Michael Rianda, Jeff Rowe, est un vrai petit bijou d’animation et de conception graphique.

En donnant au graphisme un petit côté bricolé très assumé, les créateurs et le studio Sony empruntent avec succès dans bon nombre de productions précédentes, rappelant ainsi SPIDER-MAN NEW GENERATION ou THE LEGO MOVIE dans leur côté foisonnant, mélangeant les genres, en rupture totale avec des studios type Disney qui ne s’écartent jamais d’une voix toute tracée et très mainstream.

Mais THE MITCHELLS VS. THE MACHINES, c’est aussi une histoire fichtrement bien fichue en prise avec notre temps (les risques liés à l’intelligence artificielle) qui tient parfaitement sa ligne directrice et joue sur des détails pour alimenter son récit.

Sorti sur Netflix, THE MITCHELLS VS. THE MACHINE est une excellente surprise qui, comme WOLFWALKERS dans un autre genre, sortent avec bonheur des sentiers battus. Ne le manquez pas…

Articles associés

Clara Sola

I am Chance

Top Gun: Maverick