Selfie

Selfie

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Cotation :

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Les membres de la famille Perez regardent tous ensemble la vidéo Youtube qui parle de la maladie orpheline de leur fils Lucas. En fait ils ne regardent pas, ils attendent seulement que celle-ci dépasse les deux millions de visites...

 

Notre critique:

Le sous-titre de SELFIE, “de l’influence du numérique sur les honnêtes gens”, résume assez bien le propos de ce film à sketches sur les dérives du numérique dans notre société contemporaine. Si le sujet pourrait paraître rébarbatif, il n’en est rien dans SELFIE qui aborde ces problématique au travers de la dérision, de l’humour noir et d’un brin de cynisme pour dénoncer l’amoralité des réseaux sociaux notamment.

Cinq réalisateurs, cinq scénaristes, cinq sketches pour un film pas comme les autres qui, avec humour, parvient à nous faire réfléchir sur notre société profondément troublée par la présence des réseaux sociaux et sur l’implication de ces derniers dans les rapports humains.

Plutôt subtil, entre réalisme et une certaine anticipation, SELFIE ne ressemble pas à un épisode de  la série “Black Mirror” mais propose aussi d’éveiller les sens du spectateur, plutôt par le biais de l’ironie que par la crainte ou un effet terrifiant. Grinçant de bout en bout, le film frappe plutôt là où ça fait mal, i.e. notre quotidien digital.

Le casting est lui aussi plutôt bien choisi, sans grande star, mais avec des interprètes avec lesquels les spectateurs peuvent s’identifier augmentant ainsi l’empathie et l’impact du récit. A noter la présence de l’humoriste Blanche Gardin au casting, présence qui confirme la volonté de lier SELFIE à une dose plutôt importante d’ironie…

 

Ces articles pourraient vous intéresser