Il traditore - le traître
Accueil Critiques Il Traditore

Il Traditore

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Le traître

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

4 septembre 1990 à Palerme. Anciens et nouveaux mafieux tentent de faire la paix pour assurer le maintien du trafic de l’héroïne. Tommaso Buscetta a réuni toutes les familles dans sa villa pour sceller un pacte...

 

Notre critique:

Présenté en compétition à Cannes en 2019, le nouveau film de Marco Bellochio est inspiré de la biographie du célèbre mafieux sicilien Tommaso Buscetta, un des premiers informateurs de la mafia sicilienne. Le réalisateur italien du DIABLE AU CORPS ou de LA BELLE ENDORMIE s’attache ici à une description de la vie de ce dernier sur plus de 10 ans, passant en revue les grands moments d’une vie plutôt mouvementée.

Très bien documenté, très factuel, IL TRADITORE détaille les étapes qui ont conduit peu à peu ce mafieux pur jus à retourner sa veste et à vivre une vie de fuyard menacé par ses pairs. Bellochio relate aussi les rapports emprunts de respect qu’il y avait entre le juge Falcone et Buscetta. Il mêle bien évidemment les faits que tout le monde connaît (l’assassinat du juge Falcone) avec des faits moins connus mais tout aussi intéressant.

Si la mise en scène est solide et les interprètes dans le ton, on reprochera cependant à IL TRADITORE un côté trop démonstratif où les éléments s’enchaînent au fil d’une narration un peu mécanique manquant pour le moins d’une dynamique de fiction plus efficace.

 

Ces articles pourraient vous intéresser