Haut les filles

Haut les filles

Et si le rock était devenu peu à peu l’apanage des femmes? C’est ce qui a poussé François Armanet à interroger des femmes artistes sur le pourquoi d’être devenues chanteuses de rock alors que c’est un monde masculin par essence!

Si l’idée est assez intéressante en soi et plutôt facile à illustrer vu le grand nombre de femmes présentes désormais dans ce domaine musical, François Armanet fait des choix de filiation du rock féminin plutôt contestables (Sheila, Piaf, etc).

L’approche choisie, qui part du côté androgyne assumé de certaines interprètes (Charlotte Gainsbourg, Françoise Hardy) pour finir par souligner le plaisir d’être sur scène, un plaisir charnel et de liberté, est plutôt bien ficelée et aurait vraiment pu être édifiante si le choix des artistes avait été plus vaste et plus exhaustif.

En tout cas un des mérites du film est clairement de montrer que la mue du rock a largement commencé, voir même est effectuée…

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close