De Patrick

De Patrick - Patrick

Réalisateur flamand, Tim Mielants a surtout été actif dans des séries TV américaines (Legion, Peaky Blinders) et DE PATRICK est son premier long métrage de cinéma, une production belgo-belge.

Bien dans la lignée du cinéma belge, DE PATRICK mêle réalisme avec un polar au bord du surréalisme. Jugez plutôt: après la mort naturelle de son père, Patrick va chercher un marteau qui a disparu de son établi, tout cela au milieu d’un camp de nudistes dont quelques membres souhaiteraient bien pendre la direction du camp à la place de Patrick… Vous avez dit bizarre? Comme c’est étrange…

Vous l’aurez donc aisément compris: ce personnage simple d’esprit est avant tout le déclencheur d’effets de bord dans ce camp naturiste, le catalyseur de tous les antagonismes. La nudité des corps est là aussi pour renforcer la noirceur des âmes et les plans cachés des protagonistes.

Bien maîtrisé, DE PATRICK reste vraiment un OVNI dans le ciel du cinéma actuel mais un OVNI réussi au casting qui parvient à incarner des personnages complexes, borderlines pour la plupart. L’ambiance du film est magnifiée par une mise en scène simple mais efficace qui engendre ce côté polar surréaliste qui transforme une histoire simple en une histoire extra-ordinaire. A voir autant par curiosité que pour le plaisir d’un film différent…

Articles associés

Twisters

Longlegs

Fremont