Dark Rider
Accueil Critiques Dark Rider

Dark Rider

par Eric Van Cutsem

Equipe : Eva Küpper
Durée : 91’
Genre : Documentaire
Date de sortie : 23/06/2021

Cotation :

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Ben Felten (51 ans), qui, à l'adolescence, a été atteint d'une maladie oculaire dégénérative qui l'a rendu complètement aveugle au milieu de la trentaine. Malgré sa déficience visuelle, il veut réaliser son rêve d'enfant : la course de motos de haut niveau.

 

Notre critique:

Deuxième documentaire de la réalisatrice Eva Küpper, DARK RIDER nous présente Ben Felten, un australien qui souhaite battre le record de vitesse de moto sur lac salé pour un pilote aveugle. Et c’est bien sûr là tout l’intérêt du documentaire.

Car DARK RIDER va explorer à la fois l’exploit de cet homme devenu aveugle après son adolescence, mais aussi la vie de tous les jours d’un homme qui a dû s’adapter à un handicap terrible. Par des retours en arrière avec des interviews, par le partage de la passion de l’homme et de sa volonté de réussir son défi incroyable, le documentaire nous fait participer à la vie et à l(handicap de Ben Felten.

Et la réalisatrice Eva Krupper renforce encore cette double approche de son personnage principal en croisant l’histoire de Ben avec celle de Jed, un jeune homme qui lui aussi perd peu à peu la vue et passe par les mêmes expériences que celles de Ben.

Mais DARK RIDER raconte aussi une belle histoire d’amitié entre Ben Felten et le pilote de compétition moto Kevin Magee qui l’aide dans son défi. Encore une fois, l’histoire de Magee recoupe er renforce l’histoire de Ben. En effet, le pilote de course est un survivant qui a réchappé à un accident gravissime en compétition et donc un parfait mentor pour que Ben surmonte son handicap.

Documentaire au sujet très original, DARK RIDER bénéficie aussi d’une mise en scène façon fiction qui équilibre bien les moments forts et les moments plus introspectifs créant ainsi une tension qui sert parfaitement le film.