Cry Macho
Accueil Critiques Cry Macho

Cry Macho

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe: Clint Eastwood, Eduardo Minett, N.Richard Nash, Natalia Traven
Durée : 104’
Genre: Drame
Date de sortie: 10/11/2021

Cotation:

1/ 6

Si vous avez manqué le début:

Mike Milo a été la star du rodéo en son temps. Désormais, il n'est plus que l'ombre de lui-même. Un des propriétaires de ranchs avec qui il a travaillé lui propose d'aller rechercher son fils de 13 ans au Mexique car il a peur que celui-ci soit sur la mauvaise pente...

 

Notre critique:

Mourir, cela n’est rien, Mourir, la belle affaire! Mais vieillir, oh, oh vieillir. Cet extrait de la chanson Vieilir de Jacques Brel résume parfaitement l’état d’esprit du spectateur qui, ayant vu une grande partie de la carrière de cinéaste et d’acteur de Clint Eastwood, sort de la vision de CRY MACHO.

A 91 ans et après RICHARD JEWELL et THE MULE, Clint Eastwood nous propose donc l’adaptation d’un roman de feu l’écrivain et dramaturge américain N.Richard Nash, qui raconte la rencontre entre une star du rodéo et un gamin de 13 ans que le premier doit ramener depuis le Mexique chez son père au Texas.

Censé être une leçon de vie d’un ancien à un plus jeune, CRY MACHO est surtout hélas un film lamentable sur de multiples plans: nombreuses incohérences dans le récit, des personnages dont les motivations sont totalement inexistantes ou incompréhensibles, une photographie dégoulinante, une leçon de morale sur la machisme que l’on croirait sortie d’un film des années 30 et pour finir des dialogues à côté de la plaque en permanence.

Et ce n’est malheureusement pas tout, car côté casting et performance d’acteurs, on a droit aussi au pire avec un Eastwood prétendant faire encore du rodéo et du dressage de cheval alors qu’il a des difficultés à marcher et un Eduardo Minett (dans le rôle du jeune gamin de 13 ans Rafo) qui joue faux du début à la fin.

Pour ceux qui aiment Clint Eastwood, le réalisateur, foncez revoir en streaming ou dans votre DVDthèque, MYSTIC RIVER, THE BRIDGES OF MADISON COUNTY, MILLION DOLLAR BABY et tant d’autres qui ont enthousiasmé nos pupilles et nos sens. Et surtout n’allez pas voir CRY MACHO sous peine de pleurer de tristesse devant ce film dont on ne peut pas sauver grand-chose…

 

Ces articles pourraient vous intéresser