Chacun chez soi
Accueil Critiques Chacun chez soi

Chacun chez soi

par Eric Van Cutsem

Equipe : Alice de Lencquesaing, Julien Colombani, Michèle Laroque, Stéphane Ben Lahcene, Stéphane De Groodt
Durée : 83’
Genre : Comédie
Date de sortie : 09/06/2021

Cotation :

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Catherine quitte son domicile en laissant son mari s'occuper de ses bonsaïs. Yann vient de vendre son entreprise et est donc un peu en standby.

 

Notre critique:

CHACUN CHEZ SOI est le second long métrage de l’actrice Michèle Laroque après BRILLANTISSIME. Jouant toujours sur la corde de la comédie, l’actrice continue à proposer des films « chorales » dans lesquels une galerie de personnages interagissent entre eux tout en suivant de nombreuses pistes.

CHACUN CHEZ SOI embarque donc le spectateur sur un pitch simple: et si des enfants, alors qu’ils sont adultes devaient revenir à la maison des parents que se passeraient-ils? C’est le cas ici de Anna et de Thomas qui pour des raisons différentes reviennent habiter chez Papa et Maman.

Mais au lieu d’assurer une certaine continuité dans le récit, le film ressemble plutôt à un fourre-tout plein de bonnes intentions qui repose plus sur les talents des interprètes que sur une narration qui enfile les sketches comme des perles sur le fil du récit.

En parlant interprètes, on notera la présence de Stéphane De Groodt en père légèrement à côté de la plaque et qui réussit là une belle prestation à la fois drôle et sensible. Et l’on retrouve aussi, comme dans BRILLANTISSIME, Oriane Deschamps la fille de Michèle Laroque.

Au final, on pense bien sûr à une sorte de double Tanguy avec malheureusement un récit un peu trop sinueux qui ne parvient jamais à maintenir son fil conducteur. Dommage.

 

Ces articles pourraient vous intéresser