Army of the Dead
Accueil Critiques Army of the Dead

Army of the Dead

par Eric Van Cutsem

Equipe : Ana de la Reguera, Dave Bautista, Ella Purnell, Joby Harold, Shay Hatten, Zack Snyder
Durée : 148’
Genre : Film d’'horreur
Date de sortie : 21/05/2021

Cotation :

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Un convoi militaire sous haute surveillance quitte un camp situé non loin de Las Vegas. Mais sur le trajet, le convoi percute une voiture qui roule du mauvais côté de la route. Et le container qu'ils transportaient s'ouvre libérant une chose qui n'aurait jamais dû sortir...

 

Notre critique:

Avec un démarrage sur des chapeaux de roue pour positionner le récit et préparer un film qui n’est rien de plus qu’un film de braquage au milieu des zombies, ARMY OF THE DEAD, le nouveau Zack Snyder, renoue avec les thématiques zombie façon Romero ou les films de Carpenter comme ESCAPE FROM L.A.

Sur un scénario aussi mince qu’une feuille de papier à cigarette, mais avec des héros fortement testostéronés (même les filles), Snyder nous propose de la série B avec des moyens et des effets spéciaux plutôt réussis. Il sait aussi manipuler le suspense et se faire plaisir dans les innombrables scènes d’action.

En jouant avec des zombies à géométrie variable (des alphas malins et rapides et des boiteux idiots), ARMY OF THE DEAD lorgne définitivement vers l’univers de papa George et notamment son LAND OF THE DEAD. Et évite ainsi à son récit de s’enfermer dans une trame répétitive. Cette dynamique des personnages zombies et surtout de son chef lui permet de relancer son histoire au moment des temps morts.

Mais si, tant que le réalisateur de 300 s’en tient à des blagues potaches et a de l’humour zombie, enchaînant le tout avec de l’action, ARMY OF THE DEAD fonctionne plutôt bien, il n’en va pas de même quand il nous fait de la psychologie de comptoir que cela soit dans son arc narratif entre Scott, le père, et Kate, la fille ou l’histoire d’amour entre Scott et Maria.

C’est dans ces moments que le film perd de sa puissance et de son côté brut qui faisait sa force. Et l’on se dit que sur les plus ou moins 2h30 que dure le film, Snyder aurait pu faire l’impasse sur ce côté psychologique inutile et concentré son film sur l’action horrifique mâtinée d’humour qu’il maitrisait plutôt bien.

Le film est sorti sur Netflix ce 21 mai 2021.

 

Ces articles pourraient vous intéresser