Aline

Aline

par Eric Van Cutsem

Equipe: Brigitte Buc, Danielle Fichaud, Roc Lafortune, Sylvain Marcel, Valérie Lemercier
Durée : 128’
Genre: Biographie
Date de sortie: 10/11/2021

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Québec, 1932. Sylvette et Anglomard se marient. Lui ne veut pas d'enfant mais ils en auront 13! En fait 14 car Aline la petite dernière pointe le bout de son nez...

 

Notre critique:

Aline Dieu, Céline Dion, seule une Valérie Lemercier (LE DERRIERE, 100% CACHEMIRE) peut amener un film biographique sur cette route d’humour décalé entre drame et comédie sans jamais sacrifier l’un ou l’autre.

Avec ALINE, bio de la grande Céline Dion, la réalisatrice propose clairement un film en forme d’hommage emprunt de légèreté et humour qui met l’accent sur les étapes importantes et surtout sur l’environnement familial particulier de Céline Dion (ces 13 frères et soeurs, une mère qui l’adorait, etc).

Bon bien sûr, la vie de Céline Dion est largement moins mouvementée que les grandes pop ou rock stars telles que Amy Whinehouse, Michael Jackson ou Whitney Houston. Et c’est là tout le talent de Valérie Lemercier d’avoir réussi à dynamiser ce qui était difficile à l’être, d’avoir au travers de son ton décalé si particulier agrémenté le récit de perles en tout genre (le passage de la petite fille à la femme adulte en est bon exemple).

ALINE ne sombre jamais dans l’hommage ridicule ou niais et l’on sent en permanence l’admiration que voue Valérie Lemercier à la star internationale qu’est devenue la petite dernière de la famille Dion. Cette admiration fait passer toutes les mises en évidence de certains défauts de la chanteuse pour des

Côté casting, « on n’est jamais mieux servi que par soi-même » pourrait être la devise du film, avec une Valérie Lemercier omniprésente puisqu’elle endosse même le rôle de la petite Céline grâce à quelques habiles trucages permettant de la faire paraître petite au milieu des autres acteurs et des décors. Ce n’est par contre pas elle qui chante mais son interprétation des chansons rend le tout complètement crédible. Le reste du casting est majoritairement canadien pour que l’accent original soit le plus fiable possible.

Au final, Valérie Lemercier prouve une fois de plus son éclectisme en matière de cinéma tout en conservant une patte qui fait d’elle une réalisatrice française tout à fait à part et dont le cinéma propose toujours un divertissement intelligent et drôle!

 

Ces articles pourraient vous intéresser