Vanilla Sky

Vanilla Sky

par Olivier Guéret
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 135’
Genre:
Date de sortie: 22/01/2002

Cotation:

0 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

David Aames mène une existence de rêve, volant de succès en succès de conquête en conquête avec une voracité désinvolte que rien ne semble pouvoir entamer. Séduisant et fortuné, ce jeune et brillant éditeur new-yorkais fascine tous ceux et celles qui l'approchent. Pourtant quelque chose semble manquer dans sa vie. Un soir, il rencontre la femme parfaite et la perd à la suite d'une faute bénigne. Une force irrésistible l'entraîne alors dans un tourbillon d'émotions contradictoires mêlant sexe, amour, rêve et réalité?

 

Notre critique:

Voici donc que les américains (et plus particulièrement Tom Cruise) se penchent sur le cinéma espagnol. En effet, la star de TOP GUN vient de produire THE OTHERS avec Nicole Kidman et réalisé par Alejandro Amenabar, qui n’est autre que le metteur en scène et scénariste de ABRE LOS OJOS. Traduisez OUVRE LES YEUX en VF ou encore VANILLA SKY aujourd’hui puisque cette jolie fiction s’est vue reliftée par l’usine à chewing-gum sous le couvert du beau Tom.

La fiction d’Amenabar était à la fois un terrain fertile pour les thèmes que voulait explorer Cameron Crowe (les rencontres éphémères, les jeux sexuels, leurs conséquences, les vitrines sociales et leurs claustrations) et une opportunité sans équivalent pour Tom Cruise de faussement se mettre en danger. Répondant ainsi à son implacable plan de carrière! Mises côte à côte, les oeuvres s’épousent dans leurs différences comme dans leurs ressemblances. La trame est quasiment identique, sauf que Crowe appuie toutes les connotations sexuelles et illustre plus que de raison le déroulement de son histoire. Ainsi plus aucun flou artistique ne subsiste à la fin, plus aucun doute. Tout est clair, net, sans bavure… VANILLA SKY a suivi toutes les règles hollywoodiennes dans ses placements et sa résolution. Mais si la machine est parfaitement huilée, sporadiquement vertigineuse, musicalement prenante (avec Crowe derrière la discothèque comment faire autrement?) et accessoirement très jolie à regarder; La magie opère moins que chez le cinéaste espagnol. Ainsi on préférera l’original pour sa plus grande opacité même si on apprécie grandement le remaniement qui a été effectué et le soin apporté aux détails artistiques et au rythme de l’ensemble.

Tom nous fournit une adéquate prestation mais ne nous effacera pas de l’idée que le petit malin savait très bien où il mettait les pieds. Sa démarche semble donc manquer de sincérité, mais que les lambdas ne s’inquiètent pas cela ne leur gâchera pas la soirée! Il est bien dans son genre! Pour le reste que vous dire de plus? Que Penélope Cruz est toujours aussi craquante et que Jason Lee confirme tout le bien que l’on pensait déjà de lui.

Donc si vous appréciez VANILLA SKY, jetez-vous sur ABRE LOS OJOS!