Planet of The Apes

On savait que le duo Burton/Elfman était explosif mais avec THE PLANET OF THE APES, le compositeur fétiche de notre réalisateur chouchou fait voler en miettes toutes les médisances sur son manque de renouvellement. Inattendu, agressif, méchant, tribal, novateur, le score de ce blockbuster est quasi uniquement axé autour des percussions. La lourdeur et la force qui s’en dégagent insufflent à ses soixante minutes de bonheur sauvage toute la densité nécessaire à faire de cette musique une des grandes partitions instrumentales de l’année. Mais si, comme à son habitude, Elfman se réserve des plages plus tendres où notre homme s’essaie avec un certain succès aux accords classiques dans la tradition typiquement hollywoodienne, il sait expérimenter un rien d’electro. Mais l’un dans l’autre, cette version musicale de PLANET OF THE APES est sans aucun doute l’incontestable réussite de ce projet mercantile !

P.S. : Simplement pour rajouter que le remix du thème signé par le dj anglais Paul Oakenfold tient particulièrement bien la route !

Articles associés

Micmacs à tire-larigot

Micmacs à tire-larigot

Les regrets