Accueil Bandes Originales Lost Highway

Lost Highway

par Olivier Guéret

Equipe:
Durée : 135’
Genre:
Date de sortie: 28/01/1997

Cotation:

2 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

 

Notre critique:

Angelo Badalamenti/ David Lynch: une des associations les plus sulfureuses du cinéma. Depuis BLUE VELVET, ils travaillent main dans la main et le compositeur fait partie de l’oeuvre de David Lynch.

Ouvrant ses horizons depuis WILD AT HEART, Lynch invite pas mal de chanteurs ou guests en tout genre à travailler à la sauce lynchienne. David Bowie, Nine Inch Nails, The Smashing Pumpkins, Marilyn Manson, Lou Reed… se sont plongés dans l’univers de ce réalisateur oscillant entre génie et malade mental. Bowie avec son «I’m deranged» annonce directement la couleur: la paranoïa est de mise. Badalamenti est dans son élément et attaque sans crainte son mélange sick jazz, suivi de près par toute les formations rock ou ambient/dance du moment (Barry Adamson et le morceau «Something wicked this way comes»). Trent Reznor, du groupe Nine Inch Nails, se sent apparemment de mieux en mieux dans l’élément cinéma. Après avoir produit et participé à l’élaboration du soundtrack de NATURAL BORN KILLERS, il aborde la composition instrumentale pure. Ses compos sont secouantes et révélent bien ses influences hardcore (la plage « Driber Down »).

Jouant la carte de l’écclectisme, la bo de LOST HIGHWAY garde en point de pire l’ambiance chargée propre à David Lynch.