Blade II

par Olivier Guéret

Equipe:
Durée : 108’
Genre:
Date de sortie: 11/06/2002

Cotation:

2 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

 

Notre critique:

Après les albums-soundtracks concepts de JUDGEMENT NIGHT (hip-hop & rock) et de SPAWN (électronique & rock) voici la bof de BLADE II ou le chaînon manquant. Soit un clash entre le hip-hop & l’électronique. Le casting impressionnant et les groupes se télescopent. Gorillaz percute Redman, The Crystal Method se paie une tranche de Bubba Sparxxx, Moby s’envoie MystiKal, Paul Oakenfold s’acoquine avec Ice Cube, Fatboy Slim rencontre Eve, Massive tombe sur Mos Def, Danny Saber furète du côté de Marco Beltrami (tiens un compositeur de bof) et on en passe. Bref, on trouve de tout, du tout tout bon et du moins bon, bien évidemment! Donc, un bordel organisé tenant du pur produit mais qui a le mérite de jeter des ponts entre les courants musicaux bien contemporains. Le rapport au film est certes bien maigre, mais le résultat, lui, est vraiment interpellant si on aime les mariages hasardeux.