Ce jeudi 26 janvier, l’Union de la Presse Cinématographique Belge (UPCB) tenait son traditionnel dîner annuel à Bruxelles, au Musée des Ailes. En préambule, les membres de l’Association ont attribué leurs deux traditionnelles récompenses: le Grand Prix et le Prix Humanum.

Le Grand Prix, meilleur film de l’année à leurs yeux, a été décerné au film TONI ERDMANN de Maren Ade. L’association a choisi d’attribuer cette récompense à la réalisatrice allemande « qui, à partir d’une trame ultra-simple et mille fois envisagée au cinéma, à savoir la relation entre un père et sa fille adulte, offre un film inventif et foncièrement humain, nous attachant à ses personnages. Le tout, en maniant émotion et humour avec élégance et intelligence ».

Le Prix Humanum – décerné à un film servant de plaidoyer pour vivre en harmonie parmi différents peuples – a quant à lui été remis au documentaire italien FUOCOAMMARE de Gianfranco Rosi, qui confronte le quotidien dramatique des réfugiés de Lampedusa à la paisible indolence de ses habitants, soulignant de façon bouleversante un fossé entre deux mondes.

Ces deux films sont par ailleurs nommés à la 89è Cérémonie des Oscars (Meilleur film étranger et Meilleur film documentaire), qui se tiendra le 26 février prochain à Los Angeles. Enfin, au niveau des films belges, les journalistes auront épinglé le film d’animation LA TORTUE ROUGE, qui termine loin devant LA FILLE INCONNUE, LES PREMIERS LES DERNIERS & KING OF THE BELGIANS.

Source UPCB

A propos de l'auteur