Titre français: Le fondateur
Réalisation: John Lee Hancock
Interprètes: Michael Keaton, Nick Offerman, John Carroll Lynch, Linda Cardellini
Scénario: Robert D. Siegel

Durée: 115‘
Genre: Drame biographique
Date de sortie: 08/02/2017
Cotation: *** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

1954. Ray Kroc est représentant de commerce spécialiste dans les mixer professionnels, mais hélas ses ventes ne décollent pas jusqu’au jour où le drive-in McDonald en commande 8! Ray décide alors de se rendre chez ce très bon client pour voir ce qu’il en est...

THE FOUNDER est basé sur une histoire vraie: la création du réseau des franchisés McDonald et comment ceux-ci sont devenus le succès que l’on connaît de nos jours. Et l’intérêt de THE FOUNDER repose principalement sur la révélation (en tout cas pour les gens qui ne s’intéressent pas à l’histoire de McDonald) du fait que le créateur de ce succès n’est pas un des frères McDonald mais un simple démarcheur.

THE FOUNDER raconte donc l’histoire de Ray Kroc, un homme intelligent et observateur, qui, comprenant que les frères McDonald, Dick et Mac, ont trouvé le secret de la réussite des drive-in -un temps d’attente minimal pour avoir sa nourriture- et ont réussi à optimiser le système de production des hamburgers, se décide à s’attacher à leur projet. Il réussit tellement bien qu’il finira par devenir bien plus connu et plus riche que les deux frères et surtout il deviendra le propriétaire effectif de la marque McDonald. Mais il ne sera jamais le fondateur (d’où l’ironie du titre).

Histoire riche en rebondissements, riche aussi en enseignements en matière de commerce et de vente, THE FOUNDER manque un peu d’émotions pour mieux toucher le public et le faire mieux participer à cette étonnante histoire. Et au-delà de l’histoire, c’est surtout le jeu d’un Michael Keaton, dont la prestation est au moins aussi bonne que celle dans BIRDMAN, qui transcende la réalisation un peu plate de John Lee Hancock (SAVING MR. BANKS).

En définitive, THE FOUNDER a le mérite de son histoire et de son interprète principal mais pêche par une mise en scène peu inventive qui ne renforce pas l’empathie ni les émotions.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...