Réalisation: Jon Watts
Interprètes: Tom Holland, Michael Keaton, Robert Downey Jr., Marisa Tomei
Scénario: Jonathan Goldstein, John Francis Daley

Durée: 133‘
Genre: Film fantastique
Date de sortie: 12/07/2017
Cotation: *** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Après avoir aidé Iron Man/Tony Stark dans son combat contre Captain America à Berlin, Peter Parker, alias Spider-Man, se retrouve sur la touche, Tony Stark n’ayant plus de missions à lui confier. Pour tuer le temps, il arrête quelques petits malfrats en multipliant par la même occasion les bourdes et les catastrophes.

En s’attardant sur le nombre de scénaristes (6 en tout) qui ont collaboré sur ce nouvel opus de Spider-Man, il y avait de quoi avoir peur, un nombre supérieur à 2 étant rarement la garantie d’un bon scénario. Mais voilà, ce SPIDER-MAN: HOME COMING fait heureusement mentir l’adage et réintègre habilement Spider-Man dans l’univers des films Marvel tout en renouant avec l’apsect adolescent boutonneux, gaffeur et humoriste qui avait fait le succès du comics.

Après une longue intro pour remettre Spider-Parker au centre de l’intrigue, SPIDER-MAN: HOME COMING joue la veine de la comédie d’action avec un Parker plutôt gaffeur, maladroit et très enthousiaste sur son travail de super-héros.

Les scènes de comédie sont plutôt réussies frottant dans le sens du poil les ados mais aussi les adultes amateurs du comics d’origine: les séquences avec Captain America en dispensateur de morale bon marché sont à mourir de rire et le côté fan de Tony Stark de Peter Parker est assez jouissif.

Ces épisodes drôles sans jamais être vulgaires sont en bonne alternance avec des scènes d’action plutôt réussies même si le côté un peu trop bondissant de notre ami araignée est parfois un peu fatigant et sent fort l’artificiel.

Au final, SPIDER-MAN: HOME COMING est une excellente surprise qui redore la franchise en ne sombrant pas dans le simple reboot grâce à un scénario assez malin jouant avec les codes du genre et surtout avec ceux de Peter Parker.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...