Durée: 99‘
Genre:
Date de sortie: 15/10/2002
Cotation: **

Marie adore Pierre. Pierre aime Marie à la folie. Mais il y a Paul, le frère de Pierre. Et puis, il y a la maladie de foie de Pierre, qui du coup, aurait bien besoin de son frère...

Explorer les rapports fraternels sur fond de comédie avec un catalyseur dramatique (la maladie), voilà résumé rapidement le thème abordé par Patrick Timsit dans son nouveau film en tant que réalisateur. Après son premier long (QUASIMODO DEL PARIS), on avait craint le pire pour sa carrière de réalisateur. En effet, si Timsit avait su donner de la voix dans ses one man show ou encore dans la trentaine de rôles qu’il avait interprétés au cinéma (PEDALE DOUCE, LA CRISE, PAPARAZZI), il avait raté son entrée par la grande porte des réalisateurs.

A la sortie de QUELQU’UN DE BIEN, on se dit que Timsit a en tout cas aussi quelque chose à dire derrière la caméra même si la mise en scène demeure parfois un peu hésitante dans ses choix. Faisant disparaître assez vite le prétexte dramatique au profit d’une comédie douce-amère, Timsit réussit un film à 3 personnages avec pas mal de bons mots glissés dans la bouche de José Garcia, très en forme, un beau rôle de clown triste (à nouveau…) pour lui et une Marianne Denicourt plus charmante que jamais.

Vous l’aurez compris, QUELQU’UN DE BIEN n’échappe pas au numéro de ‘buddy movie’ (film de copains) type, mais le duo Timsit-Garcia lui donne un air suffisamment drôle que pour nous faire passer un moment réussi. Et au-delà du propos comique, le mérite du film est de très bien parvenir à rendre palpable l’apprentissage de la reconnaissance entre deux hommes que la haine et la jalousie avaient séparés. Enfin, il pose indirectement la question de savoir si l’on peut rire de tout en toute impunité…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...