Réalisation: Kirsten Tan
Interprètes: Thaneth Warakulnukroh, Penpak Sirikul, Bong
Scénario: Kirsten Tan

Durée: 104‘
Genre: Drame
Date de sortie: 05/07/2017
Cotation: * (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Thana, un architecte vieillissant, est au bord de la route avec son éléphant. Il arrête un camion pour les transporter, lui et l’éléphant qu’il vient d’acheter.

Perte, regrets, mélancolie, nostalgie, autant de thèmes qu’aborde le dernier film de Kirsten Tan, POP AYE, nous emmenant dans une balade tendre et solitaire. Thana, affublé de l’éléphant qu’il a connu enfant, part sur les routes allant de rencontre en rencontre, va retrouver le goût de la vie.

Les flashbacks alimentent les antécédents des personnages et fournissent un peu d’épaisseur à la bonne interprétation de Thaneth Warakulnukroh. Mais la nostalgie n’est qu’une des tonalités du film, le thème principal repose surtout sur le retour aux sources du personnage principal qui tente de renouer avec son passé.

Malheureusement POP AYE n’approfondit jamais vraiment ni son personnage, ni son sujet et du coup reste à la surface de son récit, osant seulement la mélancolie là où c’est la dramatisation qui aurait dû l’emporter pour donner plus d’ampleur au film.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...