Réalisation: Gabriel Le Bomin
Interprètes: Marc Zinga, Alexandra Lamy, Pierre Deladonchamps, Louane Emera
Scénario: Gabriel Le Bomin, Gabriel Le Bomin

Durée: 105‘
Genre: Drame de guerre
Date de sortie: 14/06/2017
Cotation: * (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Juin 1940. Des prisonniers sénégalais sont emmenés par les allemands sur les lieux du tournage d’un film de propagande pour ‘jouer’ à la guerre et montrer la puissance des envahisseurs. Mais les soldats allemands sur le tournage ne jouent pas, ils tirent à balles réelles sur les soldats français équipés de fusils sans munitions...

NOS PATRIOTES commence très fort, sur une scène d’horreur comme la 2e guerre mondiale a pu en générer. Après cette scène, tout est dit. Ces ‘sous-hommes’ que sont les tirailleurs sénégalais sont des quantités tellement négligeables pour les allemands qu’ils peuvent servir d’illustration pour un film de propagande, mais ils sont aussi de la chair à canon pour les français.

Après LES FRAGMENTS D’ANTONIN sur les effets de la guerre 14-18 dans la tête des combattants survivants, premier long métrage de Gabriel Le Bomin, voici donc son troisième film qui dénonce une nouvelle fois les atrocités de la guerre et parlent de ces tirailleurs sénégalais longtemps oubliés par les manuels d’histoire français.

Et quoi de plus fort pour dénoncer un pan d’Histoire que de se baser sur un récit authentique, celui de la vie d’Addi Bâ, miraculeux rescapé d’un massacre, engagé dans la résistance et qui finira fusillé en 1943 avec le chef du réseau dont il faisait partie.

NOS PATRIOTES est surtout une belle galerie de personnages, très diversifiés, une représentation de la France profonde de l’époque, mais aussi de la France résistante, efficace mais pas toujours dans la lumière des projecteurs malgré ses actions importantes mais souvent invisibles aux yeux du grand public.

Si la reconstitution fidèle et le choix de placer le récit dans les Vosges sont des points forts de NOS PATRIOTES, il y a malgré tout quelques faiblesses qui entachent le film: une interprétation un peu inégale globalement et une volonté de trop vouloir démontrer plutôt que montrer. Dommage car le sujet méritait un traitement plus proche d’une fresque que d’une simple histoire de résistance…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...