Réalisation: Guy Ritchie
Interprètes: Charlie Hunnam, Astrid Bergès-Frisbey, Jude Law, Djimon Hounsou
Scénario: Joby Harold, Guy Ritchie

Durée: 126‘
Genre: Film d'aventures fantastique
Date de sortie: 10/05/2017
Cotation: o (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Autrefois les hommes et le sorciers vivaient en paix. En tout cas, jusqu’à ce que le sorcier Mordred marche sur Camelot...

KING ARTHUR: LEGEND OF THE SWORD démarre sur les chapeaux de roue avec une séquence  d’intro stupéfiante bourrée d’effets spéciaux. Et le ton est donné. KING ARTHUR sera une accumulation d’effets spéciaux lorgnants largement du côté the LOTR, cela ne fait aucun doute.

Si ce n’était que cela, on pourrait dire qu’il s’agit d’un moindre mal et qu’il est plus que probable que le spectateur adhère à ce qui a fait aussi le succès de la trilogie de Peter Jackson. Mais voilà ce cinéma efficace avant tout, très bien mise en scène, porte l’empreinte de son réalisateur, Guy Ritchie.

Car Guy Ritchie, c’est le réalisateur britannique de SNATCH, LOCK STOCK AND TWO SMOKING BARRELS mais aussi SHERLOCK HOLMES, c’est un réalisateur très ancré dans le présent au niveau de ses dialogues, à l’humour souvent british. Ce ne sont usuellement pas des défauts exceptés lorsque l’on traite d’un sujet comme la légende d’Arthur, car le mélange de mysticisme et d’un côté trop terre à terre ne colle pas vraiment au sujet.

Mais KING ARTHUR: LEGEND OF THE SWORD a aussi le défaut de faire d’Arthur une sorte de super-héros aux pouvoirs donnés par Excalibur. Si il n’est certes pas interdit de moderniser la légende, on peut, au vu du film, se demander si ce choix de modernisation a été le bon. On a plutôt l’impression d’assister à un clash des genres comme si LOTR rencontrait TRAINSPOTTING

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...