Réalisation: Julia Ducournau
Interprètes: Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabah Nait Oufella, Laurent Lucas
Scénario: Julia Ducournau, Julia Ducournau

Durée: 99‘
Genre: Film d’'horreur, Film fantastique, Thriller
Date de sortie: 15/03/2017
Cotation: *** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

2015, sur une route déserte, une voiture manque de heurter un piéton. En évitant ce dernier, elle se retrouve dans un arbre. Très vite le piéton se dirige vers la voiture...

Des parents vétérinaires, une soeur ainée en deuxième année vétérinaire, Justine a tout pour devenir une bonne vétérinaire alors que ses parents la conduisent à l’internat de la faculté. Mais voilà, Justine, comme ses parents et comme sa soeur sont végétariens, or le bizutage commence par deux épreuves, celle du sang et celle de la viande…

Prix FIPRESCI à la Quinzaine des Réalisateurs, multi-primé dans quelques grands festivals autour du monde (Londres, Gand, Sitges), GRAVE est le premier long métrage de cinéma de Julia Ducourneau. Et quel long métrage!

Car GRAVE n’est pas seulement un beau sujet (intrigant surtout) de départ, c’est aussi un film que l’on sent très écrit, une mise en scène bien maitrisée pour un film qui surfe entre tabous et morale avec beaucoup de talent, ancrant le tout dans notre société moderne.

En mélangeant les règles familiales (pas de viande) avec les règles propres au bizutage, Julia Ducourneau brouille les pistes des convenances, substituant les unes aux autres, facilitant le terreau qui permet la transformation de Justine en une sorte de monstre qui échappe à toute forme de moralité et qui découvre son animalité sous la carapace de son humanité.

Tourné à Liège en Belgique dans les décors de l’université vétérinaire, GRAVE bénéficie aussi d’une Garance Marillier qui a joué dans les deux autres réalisations de Julia Ducourneau (qui la connaît depuis l’âge de 12 ans). Garance parvient à bien traduire la transformation lente de son personnage, avec un naturel déconcertant, tout en étant crédible dans les scènes les plus gores qui émaillent le film.

En effet, si GRAVE, présenté en ouverture de l’Offscreen Film Festival, n’est pas un film d’horreur à proprement parlé, il n’en reste pas moins un film qui oscille entre les genres thriller, horreur et fantastique en intégrant bien réalisme et onirisme de certaines scènes, appuyant sur les scènes chocs, tout en nous proposant en plus un final surprenant et ouvert typique du genre.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...