Durée: 120‘
Genre: Film d'aventures
Date de sortie: 05/04/2017
Cotation: ** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

1981, Reno, Nevada. Kenny Wells travaille dans une compagnie minière qui fait de la prospection. C’est un passionné qui travaille dans la compagnie de son père... 7 ans plus tard, la compagnie croule sous les dettes et plus personne ne croit plus en lui.

Inspiré d’un fait réel, GOLD est donc la transcription d’un fait divers qui a marqué le monde des finances et de la recherche de minerais dans les années 80: une énorme arnaque sur un prétendu filon d’or découvert par un géologue et son associé en Indonésie.

Jouant sur la fièvre bien connue liée à l’or et aux ruées qu’elle a toujours déclenchées, GOLD est un film qui fait penser à la grande époque du cinéma d’aventure de Werner Herzog comme FITZCARRALDO ou encore AGUIRRE, dans lesquels la sueur se mêle aux coulées d’or qu’elles soient rêvées ou réelles.

Bien sûr, GOLD est moins ‘fou’ que les films d’Herzog et Matthew McConnaughey n’est pas Kinski mais il faut reconnaître au film de Stephen Gaghan (réalisateur de SYRIANA et scénariste de TRAFFIC) sa bonne mise en scène, sa photographie plutôt réussie.

Mais si le film marque des points lorsqu’il nous emmène dans l’enfer de la jungle et sur les traces fiévreuses de l’or, il pêche par contre sur la faiblesse et l’approximation du discours anti-capitaliste qui reste très primaire et superficiel. Cette balance entre deux univers très opposé ne réussit pas au film qui alterne des scènes grandioses avec des scènes un peu plates. Dommage…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...