Titre français: Été 1993
Réalisation: Carla Simón
Interprètes: Laia Artigas, Paula Blanco, Etna Campillo, Bruna Cusí
Scénario: Carla Simón

Durée: 97‘
Genre: Drame
Date de sortie: 19/07/2017
Cotation: ** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Suite à la mort de ses parents, Frida déménage avec son oncle, sa tante et sa cousine et quitte un quartier de Barcelone et un monde qu’elle connaît pour plonger dans l’inconnu de la campagne de Catalogne...

Premier film de la réalisatrice espagnole Carla Simon, ESTIU 1993 (ÉTÉ 1993) est largement inspiré de l’enfance de la cinéaste, le tout passé à la moulinette du souvenir et du temps. Filmé au plus près du point de vue de Frida, la caméra est très mobile et plus souvent en mode documentaire qu’en mode fiction.

Par traits fins, Carla Simon brosse le portrait d’une famille recomposée -pas dans le sens où on l’entend habituellement- qui va devoir apprendre le vivre ensemble et dont les membres vont devoir retrouver leur place face à cette nouvelle venue, reprendre leurs rôles respectifs de père, mère et sœur en lieu et place de celui d’oncle, tante et cousine.

Outre le casting très bon des différents protagonistes adultes, on saluera particulièrement la prestation de la jeune Laia Artigas qui impressionne par son sens inné du jeu et par le sentiment que l’on a qu’elle a l’intuition de ce qu’il faut faire dans chaque scène.

Et ce n’est bien sûr pas anodin si Carla Simon a situé son récit dans les années 90 en pleine crise du SIDA, période durant laquelle l’Espagne avait hélas le triste record du nombre de morts suite à ce terrible fléau. En toile de fond, le SIDA, dont on parle à demi-mot, est à la fois la cause de la mort des parents de Frida mais aussi une raison de plus qui déstabilise la petite fille.

ESTIU 1993 est un premier film réussi qui ne manque pas d’un certain charme et qui emmène le spectateur dans une fable pleine d’enseignements autour de la famille et de la société espagnole

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...