Réalisation: Océane Michel, Cyprien Vial
Interprètes: Océane Michel, Alice Pol, Michèle Laroque, Grégory Montel
Scénario: Océane Michel, Océane Michel

Durée: 86‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 26/07/2017
Cotation: o (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Océane Rose Marie est osthéopathe et a des journées harassantes qui ne lui laissent que peu de temps pour trouver l’âme sœur. Elle multiplie les conquêtes féminines mais ne parvient pas à former un couple stable alors que tous ses ami(e)s sont en couple.

Oschen aka Océane Rose Marie aka Océane Michel, chanteuse et one woman show de son état, grande défenseuse de la cause lesbienne mais aussi de la cause des femmes en général, se fend donc de son premier film derrière et devant la caméra. C’est en collaboration avec Cyprien Val (BÉBÉ TIGRE) qu’elle scénarise et réalise ce EMBRASSE-MOI fortement inspiré de son spectacle “la lesbienne invisible”.

Avec un casting plutôt sympa (dont beaucoup venant de la série 10% et de copines à Oschen), EMBRASSE-MOI aurait pu être un film militant qui se laisse voir avec plaisir en étant en plus un des premiers films français autour d’un sujet 100% lesbien.

Malheureusement, entâché dès le début de quiproquos simplistes (pour ne pas dire idiots) et d’une histoire d’amour qui ne fonctionne pas (entre Alice Pol et Océane), le film perd rapidement de son intérêt, d’autant que la mise en scène manque singulièrement de tenue pour un film à quatre mains. L’univers décrit devient même assez irritant tant il est imprégné d’hypocrisie, de malhonnêteté et d’un côté macho qui surprend, même si d’aucuns y verront plutôt une moquerie qu’un cliché.

Et c’est peut-être ce qui est le plus étonnant dans ce film: c’est de retrouver tous les poncifs des couples hétérosexuels dans l’aventure que vit Océane, poncifs que les deux scénaristes ont certainement voulu détourner (ou moquer) sans hélas y parvenir au vu du premier degré de l’ensemble. On aurait pu espérer un peu plus de finesse dans les thèmes de cette comédie afin qu’elle serve de référence dans ce genre bien difficile qu’est la comédie, qu’elle soit gay ou non.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...