Titre français: Moi, moche et méchant 3
Réalisation: Kyle Balda, Pierre Coffin
Interprètes: Steve Carell, Kristen Wiig, Trey Parker, Miranda Cosgrove
Scénario: Cinco Paul, Ken Daurio

Durée: 90‘
Genre: Dessin animé
Date de sortie: 05/07/2017
Cotation: * (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

En 1985, une série télévisée tient le devant de la scène télé surtout du fait de son jeune héros Balthazar Bratt. Mais voilà après trois saisons, la série est annulée du fait des mauvais chiffres d’audience et le jeune interpète disparait de la circulation, pour revenir des années plus tard, avec un seule idée en tête: se venger...

On le sait depuis le film précédent, Gru est devenu un super-agent secret luttant avec Lucy afin de combattre le mal. Fini donc le méchant Gru… Qu’allait donc inventer les scénaristes et les producteurs pour raffraîchir la franchise et surtout pour la faire perdurer. Car le titre lui-même imposait la présence d’un méchant.

Les créateurs de la série (mais aussi de THE LORAX) ont donc créé un frère jumeau à Gru, un double qui veut devenir méchant à l’image de son frère. Et qui va tenter de ramener Gru dans le mauvais chemin. Rajoutons à cela, Balthazar Bratt un méchant de pacotille et l’on obtient un film qui manque beaucoup d’antagonisme et se fourvoie dans quelques longueurs.

Seuls les minions parviennent comme toujours à faire le spectacle lors de leurs fugaces apparitions, la musique des années 80 sauvant aussi une grande partie de la bande son. Globalement donc ce DESPICABLE ME 3 n’est pas vraiment à la hauteur des précédents et montre clairement les signes d’essouflement d’une franchise qui aurait dû s’arrêter à son 2e épisode. Comme si cela ne suffisait pas, les producteurs semblent avoir tout mis en place pour en faire un 4e…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...